Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
3309 MembresCréer un compte
Découvrez travaux-agri

Les quatre principaux syndicats agricoles font front commun face aux anti viande

Thumb_communiqu__presse_syndicats_agricoles_-_300
03Mar2017

L'histoire est suffisamment rare pour ne pas être relevée : la Fnsea, la Coordination rurale, la Confédération paysanne et les JA ont signé ensemble un communiqué commun, en l'occurrence pour s'opposer à plusieurs manifestations véganes.

Ce communiqué, le voici (j'ai juste retiré les numéros de téléphones portables des contacts presse à la fin, je reprends mon analyse ensuite) :


......

Effectivement, il y a eu plusieurs manifestations d'opposants à la consommation de viande directement dans le salon de l'agriculture. Or, des éleveurs, chaque syndicat en compte, évidemment, dans ses rangs, et chaque centrale se rend compte combien ce genre de propagande contribue à mettre à mal les filières.

Le sujet est d'une brûlante actualité, à l'heure où certains candidats à l'élection présidentielle se vantent d'être anti viande, en particulier Jean-Luc Mélenchon. Mettre à mal des filières animales pour récupérer des voix bobos, cela fait partie du "jeu", si l'on ose écrire ce terme, politicien de la campagne électorale.

La possibilité d'un travail en commun ?

Au-delà, ce communiqué montre aussi que les principaux syndicats agricoles français peuvent se retrouver sur, au moins, un sujet. Aujourd'hui, nul ne niera que l'agriculture est en crise, et depuis de nombreuses années. Et si... Et s'il était possible d'envisager une sorte de "plateforme commune" plurisyndicale (et même au-delà, après tout un agriculteur sur deux n'est pas syndiqué) comprenant les sujets sur lesquels il est possible de s'entendre . On le sait, chacun propose des solutions différentes, c'est heureux, c'est la richesse de notre démocratie appliquée à la corporation agricole.

En revanche, très souvent, les constats sont les mêmes, c'est l'interprétation des causes d'une part, et les solutions à apporter d'autre part, qui diffèrent. Il reste donc possible d'envisager la poursuite d'un "front commun" sur les constats, comme celui de l'attaque végane sur les filières animales.

Quelque part, une manifestation "de tous les agriculteurs" pour s'opposer à la crise, ça aurait de la gueule, non ?

  • Envoyer cet article à un ami
  • Envoyer cet article par e-mail

    Etes-vous humain ?
    captcha
Auteur :
Thumb_aj

Jeandey Antoine

Journaliste

Journaliste professionnel depuis 1987. Collaborations multiples et variées dans la presse agricole. J'ai été rédacteur en chef de JA Mag (mensuel du syndicat...

En savoir plus
  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.
x