Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
3396 MembresCréer un compte
Découvrez travaux-agri

Le Dorat, cette petite commune qui veut organiser un championnat du monde

Thumb_tonte_moutons_le_dorat
02Mai2016

L’association pour le Mondial de tonte de moutons travaille activement. Elle porte la candidature d’une petite commune de Haute-Vienne, Le Dorat, pour accueillir le championnat du monde de tonte de moutons en 2019. C’est la première fois que la France présente une candidature, avec de réelles chances d'aller au bout.

En 40 ans d’existence, le seul pays non anglo-saxon à avoir organisé le championnat du monde de tonte de moutons a été la Norvège. Autant dire que le challenge est important pour l’équipe de l’association pour le mondial de tonte de moutons (AMTM). C’est un handicap que son président, Christophe Riffaud, compte transformer en avantage. Le pari peut sembler fou, mais avec un dossier solide, la candidature du Dorat, en Haute-Vienne, a les moyens de coiffer sur le poteau son seul rival déclaré pour 2019, situé en Irlande du Nord. D’autant que le secteur est un bassin viande ovin, un atout pour réunir le nombre de moutons nécessaire à la tonte dans un rayon de 30 kilomètres seulement.

Pendant toute l’année 2016, les membres de l’AMTM vont multiplier les contacts, tenter de convaincre des partenaires de se s’engager pour finaliser le plan de financement de l’opération. Il faudra obtenir des promesses pour plus de 600 000 €. 

Février 2017, première date buttoir. L’AMTM ira en Nouvelle-Zélande pour présenter son dossier et défendre ses chances. Si Christophe Riffaud ne craint pas la partie organisation, « tout est calé », réunir les fonds suffisants durant cette année charnière est l’épreuve fatidique.

Un événement pour la ruralité : 30 000 visiteurs attendus dans une commune, Le Dorat, de 1754 habitants

L’idée d’accueillir en France un tel événement est née au lendemain de l’organisation du Tournoi des Six nations (Angleterre, Ecosse, Pays de Galles, Irlande et Irlande du Nord, France) de rugby, couplé au championnat de France de la discipline sur ces mêmes terres, en 2013. La manifestation a ravi les personnes sur place qui n’ont pas manqué d’inciter les organisateurs à passer à la vitesse supérieure. Christophe Riffaud raconte que son équipe a réfléchi durant une année. « On a pris la température, voir si les gens nous soutenaient ou pas. » Finalement, il a senti que les énergies étaient présentes, suffisamment pour porter la première candidature française dans l’histoire de cette épreuve.

Cette manifestation sera l’occasion d’accueillir 300 tondeurs, d’une trentaine de nationalités. Les meilleurs sont considérés comme des sportifs de haut niveau et s’aligneront sur 3 épreuves (tonte machine, tonte ciseaux, tri et ramassage de laine). Durant la semaine de compétition, ce sont 5.000 animaux qui seront tondus. Cette activité suscite toujours la curiosité dans les pays où se déroulent le championnat du monde, puisque 30 000 visiteurs sont attendus, sachant que Le Dorat est un village, de 1754 habitants au dernier recensement de 2013. Christophe Riffaud veut aussi faire de cet événement l’occasion de « mettre en avant les produits régionaux, la laine et le mouton ». L’autre but, plus franco-français, est « de motiver les jeunes pour cette activité. Ces compétitions apportent du plaisir pour les tondeurs, même si c’est dur physiquement. Mais ça nous améliore aussi auprès de nos clients ». Christophe Riffaud, tondeur professionnel, sait de quoi il parle, il a décroché le titre de champion de France en 2013.


Teaser Championnat du Monde de tonte de moutons... par techovin

En savoir plus : https://www.facebook.com/AMTM.LeDorat2019 (page Facebook de la candidature de Le Dorat aux championnats du monde de tonte) ; @AmtmLeDorat (compte Twitter).

  • Envoyer cet article à un ami
  • Envoyer cet article par e-mail

    Etes-vous humain ?
    captcha
Auteur :
Avatar_blank

Cordaz Delphine

Journaliste

Journaliste depuis une dizaine d'années en milieu rural. La campagne innove, trouve des solutions, élabore... Et j'entends le montrer !

En savoir plus
  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.
x