Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
1278 MembresCréer un compte
Réservé aux membres

Le budget de la Pac 2014-2020 fortement contesté

Thumb_vanrompuy
15Nov2012

Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, vient de proposer une réduction du budget européen. Première visée, la Pac (politique agricole commune), qui serait amputée de plusieurs milliards d'euros si, ces 22 et 23 novembre, cette proposition était suivie d'effet.

L'agriculture européenne est au bord de la crise. Son budget, garantie de son fonctionnement, pourrait être lourdement diminué sous l'initiative du président européen, Herman Van Rompuy. Ce dernier souhaite parvenir à un compromis qui autorise la poursuite de l'unité européenne : avec un budget globalement allégé de 75 milliards d'euros par rapport aux propositions de la Commission européenne (avec une bonne part pour la seule agriculture), il espère que les efforts demandés à chacun seront davantage supportables.

Pour autant, se poseraient alors quantité de problèmes. La Pac 2014-2020 se dessine sous le signe du verdissement, avec une volonté affichée de rendre effectif le concept de "croissance verte", au détriment d'un "environnementalisme sanction" (ce sera d'ailleurs le sujet de notre prochain numéro de WikiAgri Magazine).

Herman Van Rompuy veut ainsi allouer 269 milliards pour les aides directes et 83 milliards pour le Fonds européen agricole de développement rural (FEADER) contre respectivement 283 et 92 selon les propositions du commissaire à l’Agriculture Dacian Ciolos il y a trois mois. Soit 22 milliards en moins, alors que déjà la France souhaitait un maintien du budget agricole à 385 milliards, soit 10 de plus que la Commission et donc 32 de plus que la proposition d'Herman Van Rompuy...

Jean-Marc Ayrault, Premier ministre français, a réagi aux propositions d'Herman Van Rompuy en affirmant que la Pac "devra être préservée", et qu'il s'oppose à toute diminution du budget. Pour autant, la partie ne paraît pas simple. Ce qui se décidera ces 22 et 23 novembre lors du prochain européen promet d'être crucial pour l'agriculture européenne.

Une décision rapide espérée

Le Copa, syndicat européen des producteurs, et le Cogeca, son pendant pour les coopératives, avaient réclamé la semaine dernière (avant les déclarations d'Herman Van Rompuy) que cessent les tergiversations et que les décisions soient prises, de manière à bien préparer l'avenir. Gerd Sonnleitner, président du Copa, avait ainsi affirmé : « La Commission a élaboré un projet ambitieux de réforme de la Pac. Dans ce cadre, les agriculteurs devront fournir beaucoup plus d'efforts pour moins d'argent, ce qui pourrait avoir un impact considérable sur leurs décisions en matière de production et leur situation financière. Toutefois, les ministres européens de l'Agriculture et le Parlement européen ne pourront pas se prononcer sur les mesures à introduire tant qu'ils ne savent pas de quel budget et de quels montants ils disposeront pour financer la future Pac. Les agriculteurs doivent s'y prendre bien à l'avance lorsqu'ils réalisent des investissements et prennent des décisions en matière de production. Mais à un peu plus d’un an de l'entrée en vigueur de la nouvelle Pac, personne ne peut expliquer aux agriculteurs à quelles répercussions ils doivent s'attendre. Nous demandons donc aux Chefs d'Etat et de gouvernement de prendre le plus rapidement possible une décision positive sur le futur budget de l'UE

De son côté, Christian Pèes, président du Cogeca, avait été dans le même sens : « Les agriculteurs et leurs coopératives sont déjà confrontés à un risque élevé quant aux prix et à des incertitudes liées à l'augmentation de la volatilité sur les marchés mondiaux des produits de base agricoles. Nul besoin que les décideurs politiques ne viennent allonger la liste des problèmes. Il est donc essentiel qu'une décision soit prise rapidement.»

Il semble aujourd'hui qu'il faille à la fois aller vite et bien...

Et vous, qu'en pensez-vous ? Pour en débattre, rendez-vous ci-dessous dans l’espace « Ecrire un commentaire ».

Notre photo d'Herman Van Rompuy est issue de sa page Facebook http://www.facebook.com/hermanvanrompuy.

  • Envoyer cet article à un ami
  • Envoyer cet article par e-mail

    Etes-vous humain ?
    captcha
Auteur :
Thumb_img_2034bis

Jeandey Antoine

Journaliste

Journaliste professionnel depuis 1987. Collaborations multiples et variées dans la presse agricole. A été rédacteur en chef de JA Mag (mensuel du syndicat na...

En savoir plus
  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.