Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
3445 MembresCréer un compte
Découvrez agri-meteo

Econov optimise l'épandage d'engrais

Thumb_sulky_x50__econov
05Dec2016

Avec Econov (une solution électronique d’optimisation) les épandeurs à engrais Sulky gèrent automatiquement les sous ou sur-dosages en bout de champ. Pour économiser jusqu’à 9 % d’engrais.

Sulky continue d’utiliser les nouvelles technologies pour améliorer la précision d’épandage d’engrais avec Econov, une fonction présente sur ses épandeurs de 12 à 50 mètres. Cette fonction, en fermant ou ouvrant les 12 sections de l’épandeur, permet de faire varier la forme de la nappe d’épandage pour l’adapter aux contours irréguliers de la parcelle et aux passages déjà effectués, et ainsi moduler les doses au plus près des besoins des cultures. « Gérer la nappe d’épandage en 12 sections qui s’ouvrent et se ferment progressivement vise à éviter les sur et sous-dosages, par exemple dans les pointes de champs et les fourrières », explique Stéphane Billerot, directeur marketing.

Pour avoir une estimation précise des économies d’engrais permise par l’épandage ainsi fractionné, Sulky a travaillé avec l’Irstea à une « éco-évaluation ». L’étude a été faite sur une parcelle particulièrement anguleuse lors d’un apport d’ammonitrate sur une largeur de 24 mètres, en comparant un épandage classique et un épandage assisté par Econov. Les ingénieurs de l’Irstea se sont connectés au tracteur et à l’épandeur pour enregistrer et comparer des milliers de données. Il en ressort une cartographie d’épandage qui montre qu’avec Econov les zones de sous et surdosages sont quasiment effacées.

« L’étude a prouvé qu’on pouvait atteindre jusqu’à 9 % d’économie d’engrais, avec 1,380 kg apportés en mode Econov contre 1,515 en mode manuel, et une meilleure qualité de la culture », relate Stéphane Billerot. Avec un épandeur travaillant sur 36 mètres, les économies seraient encore plus importantes.

Comment ça fonctionne ?

Pour piloter au plus près la nutrition des plantes, c’est toute une chaine d’informations que développe Sulky grâce à la connectivité entre matériels. L’épandeur ajuste automatiquement la largeur et le débit selon les conditions de travail (vitesse d’avancement, pointes et bouts de champ, recouvrement avec le précédent passage) et la cartographie de la parcelle. La technologie Isobus (norme universelle de communication électronique entre les tracteurs et les équipements) fait le lien entre toutes ces informations et gère le réglage automatique du semoir.

Une fois le besoin en engrais calculé, des vérins électriques qui modifient le point de chute de l’engrais sur les plateaux d’épandage afin de corriger la distance de projection et de parfaitement adapter la nappe d’épandage, répartie en 12 segments. On suit le fonctionnement de l’Econov directement sur le terminal Sulky Quartz 800, installé dans la cabine du tracteur. Le guidage s’affiche sur la même page que les informations machine.

Pour multiplier par deux la précision d’épandage, Sulky développe une modulation indépendante droite/gauche. « C’est particulièrement intéressant sur les épandeurs en grande largeur », affiche Stéphane Billerot.
 

Ci-dessous, un semoir à engrais.

Ci-dessous, la console de contrôle depuis le tracteur.

  • Envoyer cet article à un ami
  • Envoyer cet article par e-mail

    Etes-vous humain ?
    captcha
Auteur :
Thumb_photo_cj

Julien Cécile

Journaliste

Passionnée par l'agriculture, ses hommes, ses femmes, ses innovations, je parcoure les campagnes de l'Ouest pour en partager l'actualité.

En savoir plus
  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.
x