Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
3677 MembresCréer un compte
Découvrez agri-meteo

Bio, un marché de 28 milliards d'euros en Europe

Thumb_bio_europe
10Mar2016

L'agriculture biologique européenne représente un marché de 28 milliards d'euros en 2015. 70 % de la consommation bio européenne, en valeur, est concentrée dans quatre pays. En France, les ventes de produits bios ont atteint 5,5 milliards euros.

L’agriculture biologique est secteur qui compte. En 2015, les ventes de produits bios ont représenté près de 28 milliards d’euros en Europe contre 25,3 l'année précédente. L’Allemagne est le pays de l’Union européenne où la consommation de produits bios est la plus développée (31 % des ventes représentant 8,62 milliards d'euros), suivie par la France (20 %, 5,5 milliards), l’Italie (10 %), et le Royaume-Uni (9 %). Au total, ces quatre pays représentent 70 % de la consommation européenne de produits bio, en valeur.

Fin 2014 dans l'UE à Vingt-huit, 256 677 exploitations agricoles converties à l’agriculture biologique cultivaient près de 10,3 millions d'hectares (derniers chiffres connus). Et on recensait plus de 44 000 préparateurs bios dont 19 000 à part égale entre la France et l’Allemagne.

Les trois principales catégories de produits bios transformés sont les fruits et légumes, les céréales et le lait.

En termes de surfaces, l’agriculture biologique représentait environ 5,7 % de la Surface agricole utile (Sau) européenne, selon l’Agence bio:
- 63 % des surfaces cultivées étaient localisées dans 6 pays en 2013 (Espagne, Italie, France, Allemagne, Pologne et Royaume-Uni) ;
- 68 % des exploitations étaient situées dans 6 pays (Italie, Espagne, France, Pologne, Allemagne et Autriche).

Toujours selon l’Agence bio, « la part de la bio dans le territoire agricole a atteint environ 20 % en Autriche et a dépassé les 10 % en Suède, en Estonie, en République tchèque, en Lettonie et en Italie ».

La place de la bio francaise dans l’Union européenne en 2014

Fin 2015, 4,9 % de la SAU française étaient conduits selon le cahier de charge de l’agriculture biologique. Cela représente 1,3 million d’hectares fin 2015, en hausse de +17 % en un an, dont 220 000 hectares en première année de conversion.

La France occupe la troisième place européenne en termes de surface (11 % des 10,3 millions d’hectares cultivés). Elle est le premier pays européen éleveur de poulets de chair bio et le deuxième membre de l’UE détenteur de vaches allaitantes et de porcs bio.

La production de lait, d'oeufs, de miel et d'oléagineux bios positionne aussi la France en deuxième position. Elle occupe en revanche la troisième place européenne pour les céréales, les vins et en quatrième pour les légumes bio et de chèvres bios.

 

En savoir plus : http://www.agencebio.org/sites/default/files/upload/documents/4_Chiffres/BrochureCC/CC2014_Europe.pdf (document sur la bio en Europe).

  • Envoyer cet article à un ami
  • Envoyer cet article par e-mail

    Etes-vous humain ?
    captcha
Auteur :
Avatar_blank

Hénin Frédéric

Journaliste

En savoir plus
  • 1Commentaire
  • #1

    Tout nouveau dans la profession, je voudrais savoir le prévisionnel financier de l'ensemble des exploitations qui se sont convertis au bio cette année, ou l'an passé, grâce à la prime de l'état qui s'étale sur 5 ans. Quid après cette période ? Et quant est-il de la grande liberté de la profession afin de ne plus être perfuser par les aides de l'état. Merci de vos échanges constructifs.

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.
x