Vous avez une question ?Ou vous êtes expert dans votre domaine.
Rejoignez une communauté activedans le domaine de l’agriculture !
3693 MembresCréer un compte
Découvrez agri-meteo

A Toulouse, le monde de la robotique agricole va mesurer les enjeux d'avenir

Thumb_salon_robotique_agricole
24Nov2017

Dans quelques jours, Toulouse sera le théâtre d'un colloque international relatif à la robotique agricole. Industriels, chercheurs et agriculteurs se retrouveront près du centre-ville pour réfléchir au devenir de cette filière en nette expansion. De nombreux robots seront d'ailleurs présentés.

C'est déjà la deuxième édition. Encore quelques jours et une importante rencontre mondiale autour de la robotique agricole se produira à Toulouse, au sein du Quai des savoirs, ce vaste lieu nouvelle génération dédié à la réflexion et à la création, situé non loin de la place du Capitole.

Initié par Naio Technologies, l'un des géants du secteur et belle start-up toulousaine, ce Fira (forum international de la robotique agricole) sera incontestablement un événement les mercredi 29 et jeudi 30 novembre. Au total une cinquantaine de partenaires, venus de France, des Etats-Unis ou de Norvège, se donnent donc rendez-vous à l'initiative de l'équipe de Naio et des deux jeunes co-dirigeants Gaetan Séverac et Aymeric Barthès. Les thématiques abordées seront très fortes, puisqu'il s'agira de se demander pourquoi et comment les robots arrivent dans les exploitations agricoles, pour être devenus aujourd'hui et de plus en plus, de nouveaux compagnons pour les agriculteurs.

Un événement conçu pour fédérer les énergies

Car tous les constructeurs du genre enregistrent une belle progression de leur activité. Ainsi Naio est en passe de doubler son chiffre d'affaires depuis un an. Ce leader table en effet sur un chiffre de 1,4 million d'euros pour 2017 et compte désormais 25 salariés, dont quatre nouveaux venus cette année.

Par ailleurs de nombreux robots seront présentés, pendant ces deux jours, notamment Ted, l'un des deux petits derniers de Naio, utilisés pour traiter les vignes. "Donc clairement le secteur est en croissance et ce Fira sera l'occasion d'intégrer les enjeux globaux et d'avoir une approche prospective pour anticiper l'avenir" appuie Gaetan Séverac. "Notre but est aussi de fédérer, de donner de la visibilité, de parler d'une seule voix et d'agir ensemble. D'ailleurs cette année nous aurons beaucoup plus de monde. Parce que la robotique agricole n'intéresse pas que les chercheurs. Les petits industriels également montrent leur intérêt pour ce secteur !"

En effet avec plus de 450 personnes inscrites, ce deuxième Fira s'apprête d'ores et déjà à jouer à guichets fermés. Signe que le besoin de comprendre les enjeux est manifeste chez tous les acteurs de la filière en quête d'une dynamique.
 

Toutes les conférences de la journée du mercredi 29 novembre seront visionnables en direct sur Youtube, à partir de 10h30, sur ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=2KHpTp31IC0


En savoir plus : http://www.wikiagri.fr/articles/lavenir-de-lagriculture-se-joue-t-il-autour-de-lutilisation-des-robots-/11791 (larticle WikiAgri sur la première édition de ce salon de la robotique agricole).
 

De nombreux robots seront présentés dans l'enceinte toulousaine du Quai des savoirs (photo Tien Tran).

Aymeric Barthès et Gaetan Séverac s'apprêtent à recevoir plus de 450 personnes au cours de ce deuxième Fira (photo Tien Tran).

 

  • Envoyer cet article à un ami
  • Envoyer cet article par e-mail

    Etes-vous humain ?
    captcha
Auteur :
Avatar_blank

Morineau-Cooks Christophe

Journaliste

Journaliste professionnel depuis 20 ans. Toulousain, très impliqué dans de grands quotidiens régionaux et la radio. Aujourd'hui de retour à Toulouse.

En savoir plus
  • 0Commentaire

Donnez votre avis

Pour répondre à ce salon sans Facebook, connectez-vous ou inscrivez-vous sur Wikiagri.
x